Centre Alfa

Service Thérapeutique

L’objectif

Assurer un traitement psycho-médico-social personnalisé à toute personne présentant des difficultés sur le plan des assuétudes et/ou de la santé mentale ainsi qu’à son entourage.

Notre philosophie de travail

Dans chacune de nos missions, nous veillons à respecter :

° Les droits du patient tels que :

  • L’accessibilité pour tous à l’aide et aux soins
  • La continuité de l’aide et des soins durant le parcours de l’usager
  • Le respect du libre choix du patient quant au type de traitement et à l’endroit où il lui sera procuré
  • La transparence quant à nos actions et décisions le concernant
  • L’information sur ses droits

° Toutes les règles déontologiques inhérentes à nos professions, dont le secret professionnel (en veillant, tout particulièrement, au discernement en matière de secret professionnel partagé).

Notre modèle thérapeutique repose sur les postulats suivants :

° L’abstinence d’un produit n’est pas un but en soi, mais un moyen, souvent indispensable pour parvenir à un mieux-être individuel, familial et social. Cependant, le choix de l’abstinence ou d’une gestion et d’une consommation contrôlée appartient à la personne.

° Nous n’avons pas de moyen magique pour résoudre les difficultés à faire cesser un phénomène de dépendance. Nous encourageons la participation active du consultant (empowerment) dans l’élaboration et le déroulement du traitement. Le rythme de chacun est respecté. Nous veillons à proposer des solutions et non à les imposer.

L’accueil

Assuré par le secrétariat du lundi au vendredi de 9 h à 18 h. Le service Thérapeutique fonctionne sur rendez-vous. Nous réorientons donc les situations d’urgence vers les services adéquats ou vers un travailleur de rue.

Etant donné le nombre élevé de demandes, nous avons mis en place une liste d’attente. Afin d’offrir un accueil de qualité sans un trop long délai, sa fermeture ou son ouverture est décidée lors de chaque réunion de l’équipe thérapeutique hebdomadaire.

Le premier entretien

Assuré par un travailleur social. Il peut être complété par un ou deux autres entretiens pour les situations très complexes ou de grande détresse. Il est consacré à l’anamnèse, l’analyse approfondie de la demande, les informations concernant le fonctionnement du Centre et sur les droits des patients (cf. brochure Bienvenue au Centre Alfa) ainsi qu’à la constitution du dossier administratif.

Ce travailleur social restera le référent du patient. Il assurera également la fonction de liaison, tant pour le travail pluridisciplinaireque pour le travail en réseau.

L’analyse de la demande terminée, le travailleur social exposera la situation lors de la réunion thérapeutique ou parentalité hebdomadaire suivante, afin d’y décider en équipe du choix du type de prise en charge approprié : prise en charge médicale, psychiatrique, psychologique, sociale, partenariats, réorientation.

 

L’accompagnement psycho-social

Les travailleurs sociaux peuvent rencontrer régulièrement les personnes pour les aider à résoudre les difficultés d’ordre social (problèmes de justice, financiers, administratifs…) tout en apportant un soutien psychologique important. Ils peuvent aussi recevoir des couples et des familles pour répondre à des demandes d’information, analyser les difficultés ou clarifier, dans la mesure du possible, une situation de crise.

Les psychothérapies

Nous proposons aux personnes qui le souhaitent d’aborder plus profondément les difficultés psychologiques liées ou non à une problématique d’assuétude. Cette approche, inscrite dans le temps, nécessite une certaine assiduité.

Trois approches psychothérapeutiques sont particulièrement mises en œuvre au Centre Alfa :

° La thérapie psychanalytique et psycho-dynamique

° La thérapie systémique (de couple et de famille)

° La thérapie cognitivo-comportementale

Les consultations médicales

Un encadrement médical est assuré pour toute personne chez qui cela s’avère nécessaire.

Le médecin, psychiatre ou généraliste, peut assurer :

° Le sevrage ambulatoire dans le cas où une hospitalisation ne paraît pas indispensable ou adéquate

° Le suivi somatique des patients en lien avec leur problématique de dépendance ou de santé mentale

° Les traitements de substitution à la méthadone pour certains cas de dépendance à l’héroïne

Les médecins n’assurent pas le rôle de médecin traitant au sein du Centre Alfa.

Les groupes d’entraide

Les groupes sont des lieux d’échange, de reconnaissance de soi et de l’autre, de soutien réciproque, de confrontations d’expériences. Cette approche peut s’avérer complémentaire à d’autres.

Le Centre prête ses locaux à une série de groupes de selfhelp. Ceux-ci fonctionnent de façon indépendante par rapport à l’Alfa.

Deux groupes d’entraide ont été mis en place par le Centre Alfa : TabAlfa – Fumeurs : un autre regard sur le tabac et Post-TabAlfa.

Par ailleurs, en fonction des attentes de la personne qui nous consulte, nous pouvons l’orienter vers d’autres groupes d’entraide externes au Centre Alfa : AA, Al-Anon (pour conjoints et entourage), Emotifs Anonymes (émotivité excessive…), Narcotiques Anonymes, Workaholics Anonymes, Joueurs Anonymes, Vie Libre…

 

Dépendance aux jeux

Pour la majorité des personnes, jouer est un moment de plaisir et de divertissement. Cependant, chez certaines d’entre elles, ce plaisir peut prendre une place de plus en plus importante dans leur vie. Progressivement, une «perte de  contrôle» s’installe et il leur est de plus en plus difficile de gérer l’argent misé et/ou le temps passé à jouer.

Cela peut avoir des conséquences dommageables à divers niveaux :

° Physique

° Psychologique

° Emotionnel

° Relationnel

° Professionnel/scolaire

° Financier

Le Centre Alfa propose une prise en charge à la fois psychologique et sociale des joueurs compulsifs (Casino, jeux en salle, poker, bingo, jeux de grattages, jeux sur pc, Internet…) et de leur entourage. Il offre une information à toute personne intéressée par le sujet.

L’accompagnement proposé se fait en plusieurs étapes :

° Relever les signes du jeu compulsif (SOGS, questionnaire d’auto-évaluation…)

° Informer sur les aspects biologiques/psychologiques/environnementaux, afin d’aider le joueur à comprendre les mécanismes qui peuvent avoir un rôle dans l’apparition de l’addiction

° Amener celui-ci à prendre conscience des conséquences négatives de son comportement

° Travailler la motivation à l’arrêt

° Mobiliser les ressources internes et externes

° Mettre sur pied une stratégie personnalisée de résolution de problèmes

NB : Le formulaire d’interdiction d’accès aux salles de jeux peut être obtenu sur simple demande.

Aide en ligne pour la dépendance à l’alcool – www.aide-alcool.be

Le projet www.aide-alcool.be, démarré en 2012, est le fruit de la collaboration de deux centres spécialisés dans la prévention, le traitement et la réduction des risques en matière d’assuétudes : le Centre Alfa à Liège et le Pélican ASBL à Bruxelles. Il s’adresse à un très large public composé de personnes qui se questionnent par rapport à leur consommation d’alcool, ou celle d’un proche. En particulier, ce site vise des groupes moins représentés dans les structures d’aides classiques (les personnes ayant un emploi du temps difficilement compatible avec les heures d’ouverture des services existants, ayant de lourdes charges familiales ou des difficultés à se déplacer). Il offre l’accessibilité et la gratuité à des informations claires en matière d’alcool, ainsi qu’un accompagnement de qualité garantissant l’anonymat.

Le site se compose de trois parties indépendantes :

Infos et auto-évaluation

Cette partie est accessible 24 h/24 à toute personne ayant ou non une consommation problématique d’alcool. Elle propose une information claire et complète concernant les effets et risques liés à la consommation d’alcool, la possibilité d’auto-évaluer sa consommation actuelle et l’accès à un forum privé, réservé aux participants.

Selfhelp en ligne

Cette deuxième partie propose un accompagnement en ligne anonyme qui se présente sous forme d’un programme structuré, dont la durée varie de 6 à 12 semaines, et qui se réalise de façon totalement autonome. Les participants se fixent eux-mêmes leurs propres objectifs, les évaluent au fur et à mesure et les modifient si nécessaire. L’accès se fait via une interface simple et conviviale qui permet d’accomplir différents exercices (journal de la consommation, analyse des avantages et inconvénients de la consommation, des situations à risque…). L’objectif est d’acquérir une plus grande maitrise de soi et de favoriser l’autonomie personnelle.

Accompagnement en ligne

Les participants suivent un programme identique à la partie Selfhelp, mais bénéficient d’un accompagnement individuel et personnalisé par un psychologue. Ce thérapeute apporte un soutien pour la mise en place et le maintien des objectifs réalisables, en vue de diminuer et/ou d’arrêter sa consommation d’alcool. Les participants ont la possibilité d’entrer en contact avec leur thérapeute chaque semaine, sur rendez-vous, par l’intermédiaire de sessions chat. La durée du programme d’accompagnement en ligne est de 12 semaines.

Vous pouvez télécharger la brochure aide-alcool.be.

Dépendance au tabac – groupe TabAlfa et Post-TabAlfa

TabAlfa

Vous avez envie de gérer autrement votre consommation de tabac…

Vous voudriez pouvoir mieux supporter l’interdiction de fumer dans certains lieux publics…

Vous aimeriez vous préparer à arrêter de fumer…

Nous vous proposons 6 séances d’échange en groupe dans une ambiance détendue, un climat de confiance et de tolérance pour :

° Mieux se connaître en tant que fumeur

° En savoir plus sur le tabac

° Identifier ses propres ressources et difficultés

° Tester, expérimenter différents outils

1ère séance

Mieux savoir quel fumeur je suis, quelle place le tabac prend dans ma vie. A travers différents outils tels que : photolangage, questionnaires d’auto-évaluation… identification de son type de dépendance au tabac.

2ème séance

En savoir plus sur le tabac, ses effets :

° Physiques

° Psychologiques

° Sur le comportement

Une information scientifique et objective par le biais d’une vidéo, de questions-réponses…

3ème et 4ème séances

° Débriefing de l’auto-observation

° A partir du test des «Bénéfices secondaires» et du «Cycle du fumeur», mieux connaître :

  • Ses motivations à modifier sa consommation de tabac
  • Ses ressources ainsi que ses freins pour y parvenir

° Pistes pour renforcer les avantages et diminuer les inconvénients liés à l’arrêt du tabac

° Informations et conseils pratiques

5ème séance

° Permettre de prendre conscience des tensions que l’on peut vivre au quotidien comme fumeur (quand on doit temporairement s’abstenir de fumer ou quand on est en manque lors d’un sevrage).

° Expérimentation de quelques techniques de relaxation pour réduire ces tensions dans différents contextes de la vie quotidienne, exercices pratiques de détente musculaire, de respiration, de relaxation.

6ème séance

Définir de ses pistes personnelles d’avenir et identification des différentes ressources pour y parvenir.

Renseignements pratiques

° L’animation de ce programme est assuré par Madame Dominique Biétheres, psychologue, Madame Laurence Petit, travailleuse sociale et Madame Florence Renard, assistante sociale

° Groupe : 12 personnes maximum

° Prix forfaitaire : 30 € comprenant les 6 séances, une séance de postévaluation et les documents remis aux participants

° Renseignements et inscriptions : Dominique Biétheres, Florence Renard ou Laurence Petit au 04/223.09.03. Vous pouvez également vous inscrire via notre formulaire en ligne

Vous pouvez consulter les dates de la prochaine session TabAlfa dans l’onglet News.

Par ailleurs, le Centre Alfa propose, à la demande, l’organisation et l’animation de groupes TabAlfa dans les écoles, les institutions, les services ou les entreprises qui le souhaitent, à destination de leurs bénéficiaires ou de leur personnel. Prix forfaitaire : 500 € pour l’ensemble du groupe et du programme.

Vous pouvez télécharger la brochure TabAlfa.

Post-TabAlfa

Objectif

Se retrouver dans un cadre connu, sécurisant avec des personnes ayant parcouru le même chemin autour de la préoccupation commune :

° Se maintenir dans un projet de volonté de gérer son tabac

° Y avoir un espace de soutien et d’échange en groupe

° Y trouver ressourcement ainsi que trucs et astuces

Public cible

Toute personne ayant déjà participé à un groupe TabAlfa.

Méthodologie

° Une séance de groupe toutes les 6 semaines. Les prochaines dates sont : 24 janvier, 7 mars, 25 avril et 6 juin 2017

° L’animation de ces séances est assurée par Madame Catherine Dungelhoeff, psychologue

Le réseau Jeunes et Consommations – JandCo

Le Centre Alfa est partenaire du réseau «Jeunes et Consommations» qui compte 16 services ambulatoires et hospitaliers destinés aux jeunes consommateurs, à leurs parents et aux professionnels qui encadrent ces jeunes.

Pour qui ?

Le service est destiné aux jeunes, de 16 à 25 ans, rencontrant des difficultés liées à leurs consommations, qu’il y ait dépendance ou non. Les parents peuvent également être reçus au Centre où ils recevront, informations et conseils au sujet des consommations de leurs enfants.

Les parents peuvent aussi participer à un travail de groupe en 3 séances.

Les professionnels des secteurs scolaires et socio-culturels peuvent également trouver de l’information et un accompagnement concernant les consommations des jeunes qu’ils encadrent (voir service Prévention-Formation : Florence Renard, Dominique Biétheres, Laurence Petit).

Pourquoi ?

Essentiellement pour résoudre des difficultés liées à la consommation de produit(s) (déscolarisation, manque de motivation, d’objectifs, augmentation de l’agressivité…). Pour informer le jeune et ses parents sur les effets, les modes de consommation et les différents risques encourus en fonction du(des) produit(s). Pour travailler la difficulté des parents à placer un cadre sécurisant pour toute la famille…

Comment ?

En prenant un rendez-vous :

° Pour les jeunes auprès de Bernadette HODCHAMPS

° Pour les parents auprès de Régis LECLERE

Afin de faire une analyse de la situation et donner les premiers conseils ; par la suite, nous pouvons proposer différentes orientations (suivis individuels, thérapie familiale…).